Quels accessoires pour Plonger avec une GoPro Hero 3 ?

Grand amateur de plongée, j’étais plutôt frustré de ne pas pouvoir partager ce que j’avais pu voir, ni d’ailleurs de pouvoir revivre ces moments. C’est notamment dans cet objectif que j’ai investi dans une caméra GoPro l’année dernière… ainsi que dans plusieurs accessoires dont certains spécifiques à la plongée.

Plongée GoPro Hero 3

GoPro oui, mais laquelle ?

Il existe 3 modèles de caméra GoPro Hero 3 : la « White » (249€), la « Silver » (349€) et la « Black » (449€). La différence entre ces modèles réside principalement dans la qualité de l’image (vidéo et photo). De plus, le modèle « Black » est vendu avec une télécommande appelée « Remote » mais sachez que vous pouvez utiliser une application iPhone gratuite pour avoir une télécommande complète avec les modèles « White » et « Silver ».

Personnellement, j’ai choisi le modèle « Silver » car je n’avais pas besoin de télécommande et surtout pas besoin de filmer en 4K. En bref, la 4K c’est une très haute qualité vidéo qui est 4 fois supérieure à ce qu’on appelle le « Full HD ». Quand j’ai acheté ma GoPro, aucune tv n’était compatible 4K et à priori c’est encore très rare aujourd’hui. Pour ce qui est du modèle « White », son appareil photo est limité à 5 MP ce qui est à mon avis trop peu.

Boîtier étanche de la GoPro

Pour le boîtier étanche, c’est une bonne nouvelle, la GoPro est vendue d’origine avec un boîtier étanche jusqu’à 60 mètres ! C’est bien suffisant quand on sait que rares sont les plongeurs amateurs qui plongent en dessous de 30 mètres. En bonus, contrairement aux modèles précédents, le nouveau boîtier possède une « lentille plate » ce qui est idéal pour les vidéos sous-marines (les lentilles sphériques déforment l’image sous l’eau).

Filtre rouge (Dôme SRP)

Quelque soit le modèle de caméra et le caisson choisie, dès que vous aurez passé quelques mètres sous l’eau, vos images passeront au vert ou au bleu. Cela vient du fait que la couleur rouge disparaît rapidement sous l’eau (dès 1 m on perd 1/3 des rayons rouges et à 5 m, il ne reste quasiment plus rien). Un peu dommage quand on a prévu de filmer la grande barrière de corail ou des poissons multicolores en mer Rouge !

Plusieurs solutions existent, notamment celle d’ajouter une source de lumière artificielle. Mais ce n’est pas pour moi la meilleure (encombrement, tarif, …) ni celle que j’ai choisi.

J’ai opté pour un filtre rouge que l’on ajoute devant la lentille : le dôme SRP BLURFIX 3 SO (c’est celui de la photo au début de cet article) qui est en vente sur des sites spécialisés pour 85€.

Où fixer la GoPro ?

C’est là un des avantages de la GoPro, elle peut se fixer partout !

GoPro fixation masque de plongée

Si vous souhaitez vous simplifier la plongée, vous pouvez fixer votre Gopro directement sur votre masque, c’est un excellent moyen de filmer tout ce que vous verrez durant votre plongée. Si vous êtes bricoleurs, un site vous propose de faire ce montage vous même : GoPro Hacks.

Même si je trouve ce concept intéressant, ce n’est pas celui que j’ai choisi pour différentes raisons : difficile de filmer quelque chose de précis ou de se rapprocher de ce que l’on souhaite capter. Hors avec une GoPro, on filme souvent en grand angle (Wide), il faut donc être très près du sujet que l’on souhaite filmer. J’ai donc choisi une perche télescopique Xsories (45€ sur tous les grands sites de e-commerce). Prenez le nouveau modèle avec la tête en aluminium, il est plus résistant et l’eau salée malmène le matériel. Ma précédente perche était une Xsories mais avec une tête en plastique qui a cassé au bout de 15 jours de voyage et quelques plongées :( (à priori c’est la « maladie » du modèle précédent).

Attention à la buée dans le caisson

Qui dit plongée, dit buée… Les plongeurs connaissent bien le problème avec le masque, et bien avec le caisson de votre GoPro, c’est la même !

GoPro vend des déshumidificateurs hors de prix à mettre dans le boîtier. Je vous conseille une autre technique tout aussi efficace et bien plus économique : vous pouvez découper des morceaux de serviettes hygiéniques ou du papier absorbant (du type « Sopalin ») que vous placerez dans le caisson.

Batteries supplémentaires

L’un des points faibles de la GoPro, c’est son autonomie, aux alentours d’1h : idéal pour une plongée. Mais on plonge souvent deux fois de suite, il vous faudra donc obligatoirement une 2ème batterie pour tenir, voir une 3ème si vous voulez faire des images sur le bateau par exemple. Certaines batteries « adaptables » font très bien l’affaire, pas besoin de commander la marque GoPro.

GoPro propose le « Battery BacPac » qui permet d’ajouter une 2ème batterie, ce n’est pas l’idéal car ça alourdit la caméra et nous n’avons pas besoin de plus d’1h d’autonomie (une plongée dure rarement plus d’1h).

Et vous quels accessoires vous utilisez pour filmer vos plongées ?